classement des principales assurances santé internationales

Classement proposé pour les plus importants gestionnaires d’assurances santé internationales

A défaut de classement officiel des assureurs ou gestionnaires internationaux, nous lançons dans cet exercice afin de tenter de répondre à des questions qui nous sont souvent soumises telles que : « qui sont les les leaders des assurances pour expatriés? » « quelles sont les meilleures assurances internationales pour expatriés? » …

Pour classer les intervenants, nous avons pris en compte le nombre d’assurés gérés. L’accent a donc été mis sur les gestionnaires d’assurances – principalement santé – internationales (ces gestionnaires peuvent être adossés à des Assureurs, à des Courtiers ou être simplement indépendants). Ce classement reflète quelque peu ce que l’industrie de l’assurance santé internationale – en mode anglo saxon – compte de structures significatives dans l’IPMI (Individual Private Medical Insurance)

N°1 : Cigna International – environ 1 000 000 assurés couverts dans des contrats d’assurance santé internationale (origine / localisations principales = USA / UK / Madrid / Belgique / UAE)

N°2 : Bupa International – environ 900 000 assurés couverts dans des contrats d’assurance internationale (origine  / localisations principales = UK ++ )

N°3 : Aetna  International – environ 600 000 assurés couverts dans des contrats d’assurance internationale (origine  / localisations principales = USA / UK)

N°4 : Allianz Worldwide Care – environ 350 000 assurés couverts dans des contrats d’assurance internationale (origine  / localisations principales = Irlande / UAE)

N°5 : MSH International – environ 340 000 assurés couverts dans des contrats d’assurance internationale (origine  / localisations principales = France / Chine / Canada / EAU)

…/…

N°? : Now Health – environ 125 000 assurés couverts dans des contrats d’assurance internationale (origine / localisations principales = Hong-Kong / Chine / EAU / UK)

N°? : Welcare (Humanis) – environ 100 000 assurés couverts dans des contrats d’assurance internationale (origine  / localisations principales = France)

N°? : Le Foyer – environ 20 000 assurés couverts dans des contrats d’assurance internationale (origine / localisations principales = Luxembourg)

N°? : AXA PPP International – environ ????? assurés couverts dans des contrats d’assurance internationale (origine / localisations principales = UK)

N°? : DKV Globality Health – environ ????? assurés couverts dans des contrats d’assurance internationale (origine / localisations principales = Allemagne / Luxembourg)

N°? : IMG Global – environ ????? assurés couverts dans des contrats d’assurance internationale (origine / localisations principales = UK)

N°? : Healix – environ ????? assurés couverts dans des contrats d’assurance internationale (origine / localisations principales = UK)

N°? : DavidShiled – environ ????? assurés couverts dans des contrats d’assurance internationale (origine / localisations principales = Israël)

N°? : April International – environ ????? assurés couverts dans des contrats d’assurance internationale (origine / localisations principales = France / Thaïlande / Mexique)

Même si les volumes sont un indicateur intéressant, ils ne préjugent pas de la qualité et/ou ne signifient pas que la ou les solutions proposées sont adaptées dans tous les cas ou pour tous les profils d’expatriés. Face à une forme de concentration, le marché fait émerger de nouveaux intervenants plus friands de segments et de profils très spécifiques. Le marché évolue donc vers une ventilation entre des « mass marketers » et de plus petits « spécialistes »

 

Le Classement par « volumes »

La fusion et le rachat de portefeuilles, depuis les années 80, a progressivement fait grossir les structures spécialisées qui interviennent dans ce secteur, car les « volumes » sont devenus un critère clé.

« Rembourser des frais médicaux à l’international » n’est plus l’élément différenciant, et ces volumes permettent de négocier les conditions, d’injecter les investissements nécessaires pour le développement commercial et/ou en gestion, mettre en place des solutions locales pour pouvoir intégrer les évolutions légales et fiscales,  développer des services en plusieurs langues de façon stable (français, anglais, espagnol, …), mettre en place de nouveaux services en ligne (devis, extranet, chatbot…), de négocier auprès des praticiens et développer un réseau médical à l’international, d’avoir une équipe médicale in-house, maintenir les centres d’appels ouvert 24/24…

Une partie significative de ces volumes provient des contrats collectifs, c’est à dire ceux souscrits directement par les Employeurs (sociétés, ambassades, organisations internationales…) pour assurer leurs salariés et éventuellement leurs ayants droits. L’autre partie provient de l’IPMI (Individual Private Medical Insurance). 

L’assurance étant une activité très réglementée – et qui tend à l’être de plus en plus -, on notera que

– les différents acteurs n’ont pas tous le même statut ou montage juridique (Assureur, Gestionnaire (TPA), Courtier grossiste, Association loi 1901…),

– ils ne travaillent pas d’après la même législation (et culture) : français, anglais, irlandais, luxembourgeois …. avec tout ce que cela suppose comme différences et avantages / inconvénients pour les assurés et souscripteurs,

– ils ne paient pas les taxes et ne font pas travailler leurs salariés dans les mêmes pays et dans les mêmes conditions,

– ils n’en sont pas au même stade de leur progression / maturité, ce qui a notamment un impact sur la « jeunesse » de leur système informatique et sur les éventuels investissements ou risques à venir,

– …

Même si en apparence, cela ne reste que des frais médicaux à l’international, les différences sont notoires et varient en fonction des périodes. Ainsi, une plateforme de gestion qui croit ou décroit connait des effets de seuils qui impactent les services et génèrent de la satisfaction ou du désagrément pour ses membres.

 

Assureurs, grossistes… en assurances internationales 

Derrière chaque produit : distribution, on retrouve souvent un Courtier, un Assureur et un Gestionnaire. Chacun a un rôle spécifique.

Dans les assemblages qui sont réalisés pour mettre au point ces produits, on retrouve les combinaisons suivantes:

– Courtier grossiste + Assureur + Gestionnaire (exemple : A Plus)

– Courtier grossiste + Assureur / Gestionnaire (exemple:  Indigo Expat)

– Courtier grossiste / Gestionnaire + Assureur (exemple : ASFE)

Chaque combinaison amène son lot d’avantages et d’inconvénients, et aucune n’est idéale.

 

Toutes les sociétés citées sont les bienvenues pour communiquer des données plus précises et/ou à jour afin de partager avec le plus de clarté et d’efficacité auprès de nos prospects et clients