prévention médicale et sécurité

Préservez votre santé et votre sécurité

Retrouvez les thématiques spécifiques grâce aux liens suivants, et quelques questions / réponses qui devraient vous aider  vous préparer

indice de masse corporelle

– se prémunir contre le paludisme et les maladies tropicales

– passeport sécurité des voyageurs

 

Vous allez vivre et/ou travailler à l’étranger?

Vous allez être exposé à un environnement très différent de votre pays d’origine (normes sanitaires, climat, structures sanitaires, agents pathogènes…), et mieux vaut prévenir que guérir.

Jamais tel adage ne se sera mieux appliqué à la préparation d’un séjour à l’étranger. Au programme de l’ultime check-list avant décollage : vérification des papiers administratifs, visites médicales, vérification des vaccinations et trousse de secours.

Visites médicales obligatoires

Une visite chez votre médecin ou une clinique santé-voyage s’impose dès que vous projetez de partir à l’étranger. Le délai maximum dépend principalement des nécessaires mises à jour des vaccinations pour les personnes désirant se rendre en régions tropicales, mais un mois est la règle générale.

Chez le généraliste :

Consultez votre médecin au moins un mois avant votre départ. Exposez-lui votre projet, il pourra juger de la faisabilité du voyage en fonction de votre dossier médical et de votre état clinique actuel ;

Votre médecin veillera à la mise à jour de vos vaccinations en fonction de votre destination. Le vaccin contre la fièvre jaune pourra être effectué. Par ailleurs, les personnes âgées ou affaiblies par une maladie chronique plus sujettes à des complications pourront se voir conseillées d’autres vaccinations contre le virus de l’ hépatite A et le virus de l’ hépatite B, le virus de la grippe (qui sévit en été dans l’hémisphère sud), le pneumocoque ou la fièvre typhoïde ;

Si vous êtes sous traitement et que votre médecin vous donne son accord, pensez à lui demander un double votre ordonnance habituelle (en anglais si besoin). Pour plus de sécurité, emmenez le double de quantité nécessaire de médicaments, emballez-les dans deux endroits séparés et protégez-les d’une changement de température excessif ;

Votre médecin vous prescrira les médicaments contre les troubles  » habituels  » des voyages : diarrhée (célèbre turista occasionnant des risques de déshydratation), vomissements, fièvre, mal des transports, douleurs (antalgiques), blessures (désinfectants, pansements ‘double peau’ pour les ampoules), etc.

En cas de voyage exotique, il faut souvent se prévenir du paludisme. Votre médecin vous prescrira les médicaments nécessaires. Soyez attentif, il vous donnera des conseils précieux sur la protection que peuvent offrir répulsifs, moustiquaires ou vêtements clairs à manches longues.

  • Chez le dentiste :

    Anticipez votre visite régulière et évitez ainsi de vous retrouver souffrant d’une rage de dents perdu sous les Tropiques. Des dents de sagesse se rappelant à votre bon souvenir en plein voyage peuvent aisément vous gâcher vos vacances.

    Une bonne trousse à pharmacie

    Aussi indispensable que votre brosse à dents, la trousse de secours adaptée à votre destination, à la durée de votre séjour et à votre mode de voyage devra faire partie de vos bagages :

    Traitement prophylactique contre le paludisme pour les voyages en pays tropicaux, ainsi que des vêtements adaptés, une moustiquaire et des répulsifs dans les zones à risque ;

Si vous portez des lunettes, emportez une paire de secours

Prévoyez des produits offrant une bonne protection solaire si besoin : crème, mais aussi chapeau…

Des produits généraux : petits ciseaux, pansements, compresses stériles, gaze, pommade anti-inflammatoire, pommade cicatrisante, antiseptique, médicament pour faire tomber la fièvre, crème anti-brûlure, thermomètre, savon…

N’oubliez pas d’emmener des préservatifs. Le risque de contracter une maladie sexuellement transmissible est plus important dans la plupart des pays tropicaux ;

Des désinfectants chimiques des eaux de boissons ;

Une quantité suffisante de produits ou de matériel nécessaires si vous suivez un traitement « au long cours » type anti-hypertenseur, hypolipémiant, etc.

Dernier conseil, préférez les formes orales solides pour les médicaments (comprimés, gélules…). En effet, les formes liquides se conservent souvent moins bien notamment lorsqu’ils sont ouverts, des contaminations bactériennes pouvant survenir. N’oubliez pas d’emporter les médicaments dans leur boite ou au moins avec la notice.

Attention, ne confondez pas le Paris Dakar avec un séjour en hôtel climatisé… Ces deux types de voyages n’exposent évidemment pas aux mêmes risques et le contenu de votre trousse à pharmacie sera donc à adapter. Pour tout savoir sur ce bagage indispensable, reportez-vous à notre fiche  » Une bonne trousse à pharmacie« . Et pour ce qui est du bon usage de ces produits, reportez-vous à notre rubrique  » Guide du médicament « .

 

Et bien sûr, réglez les impératifs administratifs…

Sachez qu’avant d’entrer sur le territoire de certains pays, les vaccinations obligatoires seront contrôlées. Alors en plus de votre passeport et d’éventuels autres documents officiels (visas…), n’oubliez pas votre carnet de vaccinations.
Pour partir l’esprit tranquille, optez également pour une assurance rapatriement adaptée. Pour éviter les mauvaises surprises, vérifiez les causes d’exclusion.
Glissez également la carte européenne d’assurance maladie si vous voyagez au sein de l’Union Européenne. Gratuite et valable un an, cette carte disponible auprès de votre caisse d’Assurance Maladie vous permettra de bénéficier de la prise en charge des soins médicalement nécessaires, lors d’un séjour temporaire en Europe.
Notez les adresses des ambassades et des consulats, voire des services d’urgence et des hôpitaux des pays visités. Et comme tout bon touriste, investissez dans un dictionnaire de langues ainsi qu’un guide touristique, une carte, etc.

Alors pour partir l’esprit tranquille et profiter de ce voyage tant attendu, plongez dans notre dossier et évitez les pièges qui pourraient venir gâcher vos vacances…

  • Source : doctissimo.fr