assurance au 1er Euro ou complémentaire CFE

La Caisse des Français de l’Etranger + Mutuelle complémentaire

Dans ce montage, vous reproduisez le schéma connu en France à savoir Sécurité Sociale + Complémentaire. On distingue ainsi :

– un organisme de base : la Caisse des Français de l’Etranger (C.F.E.) – auquel vous souscrivez de façon volontaire,

– une assurance internationale complémentaire à la CFE

En pratique, vous payez des primes auprès de ces 2 organismes. Comme pour la sécurité sociale et les complémentaires en France, certains organismes complémentaires ont mis en place un accord avec la CFE permettant de vous proposer le guichet unique. Ainsi et pour vous faire rembourser vos frais médicaux, vous envoyez vos demandes de remboursement ou faites vos demandes de prise en charge hospitalière directement auprès de l’organisme complémentaire qui se coordonne directement et pour votre compte à la CFE. Toutes les complémentaires CFE ne proposent pas les mêmes services et possibilités pour leurs assurés.

Le module « retraite » doit être souscrit directement auprès de la CFE. Aussi, nous vous conseillons de souscrire à la CFE d’un côté et à la mutuelle complémentaire de l’autre. La passerelle se fait grâce à votre attestation CFE.

 

Les 3 modules indépendants suivants sont disponibles à la CFE

MODULE 1 : Maladie – Maternité – Invalidité

Option : Indemnités Journalières maladie / maternité, capital Décès

Option : Soins dispensés en France, séjours de 3 à 6 mois

MODULE 2 : Accidents du Travail – Maladies Professionnelles

Option : Voyages d’Expatriation (aller/retour)

MODULE 3 : Vieillesse – Veuvage

NB: dans la mesure ou l’invalidité est comprise dans le Module 1 pour les salariés, il n’est pas possible de comparer CFE + complémentaire à une assurance au 1er Euro (qui n’intègre pas l’invalidité)

 

Pour les expatriés, la CFE offre plusieurs avantages

La Caisse des français de l’Etranger permet notamment de :

– de bénéficier des mêmes garanties que celles proposées par la Sécurité Sociale Française durant l’expatriation (y compris les prises en charges spécifiques en cas de cancer, Affection Longue Durée…),

– de ne pas avoir de délais de carence ou d’exclusions lors de la réintégration dans le régime général de Sécurité Sociale Française (retour en France; depuis 2016 la loi Puma favorise les conditions de retour)),

– de bénéficier de la coordination entre les différents Modules (ex: le paiement des cotisations retraite en cas d’invalidité est pris en charge par la CFE, au titre de l’exonération) 

NB : les enfants à partir du 20ème anniversaire ne sont plus éligibles et donc ne sont donc plus couverts en tant qu’ayant droit à la CFE 

 

Assurance santé internationale au premier euro pour expatriés

Cette appellation caractérise l’intervention au premier rang de l’organisme Assureur, qui est amené à remboursé l’assuré dès le premier euro dépensé.

Cette solution suit les règles et conditions proposes par l’Assureur privé international et formalisées généralement dans les Tableaux de Garanties, les Conditions Générales, la Grille de Primes et le Bulletin d’Adhésion (d’autres documents supports peuvent également exister et encadrer le contrat). Cette typologie de régime s’oppose à une intervention en Complément de la Caisse des Français de l’Etranger (ou de l’ORPSS / ONSS pour les belges).

L’assurance internationale au 1er Euro ne couvre donc pas exactement les mêmes prestations qu’une assurance en complément de la CFE, puisqu’elle ne suit pas les règles et évolutions de la sécurité sociale, ne prévoit une intervention différenciée pas les cas particuliers de type ALD, cancer, … et ne prévoit aucune coordination avec les autres régimes de protection sociale (ex: retraite)

 

A consulter

Le document « Equivalences » représente les différentes interventions disponibles et les équivalences par rapport au modèle Sécurité Sociale Française + Complémentaire

Pour consulter les conditions/tarifs de la CFE, visitez le site internet de la CFE