optimiser votre contrat collectif expatriés

Optimiser votre contrat collectif d’assurance maladie expatriés, c’est possible !

Découvrez les points clés qui vous permettront de revoir efficacement vos contrats d’assurance maladie.

 

Quand faut-il revoir le contrat collectif frais de santé de mes expatriés ?

Les contrats d’assurance maladie pour expatriés ont une durée de vie estimée entre 3 et 5 ans. Revoir ou changer vos contrats suivant cette périodicité permet aux Entreprises d’intégrer à la fois les évolutions du marché (réglementation, tendances RH, …) et les contraintes internes.

Cette pratique permet également d’éviter des changements trop importants, source potentielle d’insatisfaction chez les assurés.

 

Quelles optimisations puis-je espérer sur des contrats déjà performants ?

Les possibilités d’optimisation portent principalement sur les garanties et les budgets.

Le montage contractuel et les services destinés aux assurés peuvent connaître des améliorations substantielles.

 

Quelles sont les possibilités d’optimisation sur le contrat ?

Tout d’abord, interrogez vous sur le montage de votre contrat collectif, le nombre d’intervenants et les avantages et inconvénients que présentent réellement votre régime frais de santé.

Auprès de qui avez-vous souscrit ? Qui sont les intervenants (courtier, assureur, gestionnaire…) ?

Ensuite, demandez-vous si vous pouvez répondre avec ce contrat à toutes les situations que vous devez traiter. La réglementation vous obligera certainement à trouver des réponses spécifiques dans certains pays comme la Suisse, les USA, les Emirats Arabes Unis

Finalement, demandez-vous si au-delà des contraintes légales, vous auriez besoin d’un ou de plusieurs contrats pour solutionner les attentes de votre population en mobilité internationale (détaché, expatrié, impatrié, catégories de personnel, zones géographiques, marchés…).

 

Quelles sont les possibilités d’optimisation sur les garanties ?

En partant de constats simples, voire de bon sens, certains Assureurs n’hésitent plus à intégrer quelques limites annuelles dans leurs offres (ex : Euro 1 500 000).

En pratique, ces limites ont pas ou peu d’incidence pour les assurés. Elles impactent néanmoins les cotisations, et permettent ainsi aux Entreprises de mieux maintenir l’équilibre entre les garanties et les budgets.

La révision et l’optimisation de vos contrats sont aussi l’occasion d’exclure certaines prestations dites de confort telles que les cures thermales – que l’on retrouve encore parfois sur d’anciens contrats au 1er Euro, ou d’en limiter certaines.

 

Comment définir les prestations que je souhaite offrir à mes expatriés ?

Les entreprises ont de plus en plus de nationalités différentes dans leurs effectifs expatriés. Les habitudes et culture d’origine varient parfois énormément, et l’objectif est souvent de recréer des conditions similaires à celles qui prévalaient avant le départ.

La tendance pour les Entreprises est donc à la fois d’harmoniser au niveau mondial, mais également de segmenter ses marchés. Ainsi, il devient possible d’offrir à chacun la solution la plus adaptée à ses attentes, tout en tenant compte des diversités et des contraintes de l’Employeur.

 

Comment segmenter mon contrat ?

Les principales segmentations portent sur les zones de couverture, les garanties et la tarification.

Exemple : un français expatrié en Chine peut être assuré dans la zone de couverture « Monde entier excluant les Usa », son homologue sénégalais expatrié en Afrique du Sud sera assuré dans la zone de couverture «Afrique » et le collaborateur canadien expatrié aux Usa sera couvert pour le Monde entier (incluant les Usa).

Concilier les besoins des assurés avec une définition plus précise du risque à assurer est devenu un passage obligé pour contenir les enveloppes budgétaires.

Exemple : vous avez un groupe de 60 expatriés, et deux catégories objectives de population (ex : des cadres expatriés en ville avec leurs familles, et des ouvriers envoyés seuls sur des chantiers). Pourquoi continuer d’avoir une solution unique pour l’ensemble ?
Faut-il conserver les prestations maternité, par ex, pour les ouvriers sachant que ce groupe est constitué exclusivement d’hommes ?

Exemple : la politique des Ressources Humaines peut amener une entreprise à expatrier une population plus jeune, constituée majoritairement de couples ou célibataires, alors qu’historiquement des cadres plus âgés partaient en famille.
L’intérêt d’une prime « famille » unique n’a plus de sens, et sert mal les intérêts de l’Entreprise. Pour permettre une tarification au plus juste, certains Assureurs propose d’ores et déjà des grilles tarifaires exprimées par tranches d’âges ou selon le statut familial (isolé / famille, célibataire / couple / famille / parent isolé).

 

Est-il toujours possible de mutualiser le risque si j’ai plusieurs contrats ?

Certains Assureurs offre la possibilité de scinder votre contrat en sous-contrats, en fonction des effectifs assurés et de certains critères objectifs.
La mutualisation entre les diverses populations assurées est alors maintenue.

 

Comment valider que ces évolutions apportent effectivement les optimisations souhaitées ?

Avant de souscrire, demandez à votre Courtier de vous fournir une étude comparative entre l’ancien et le nouveau régime frais de santé. Ce document doit vous permettre d’identifier rapidement les principales différences et avantages (conditions, garanties, services).

Par la suite, assurez-vous qu’un rapport de sinistralité vous sera remis (proposé à partir de 30 salariés env.) et commenté par votre Courtier. Cet outil, qui vous renseigne sur la consommation médicale de vos expatriés et le résultat statistique de votre contrat, vous permettra de suivre l’évolution de votre contrat et d’entériner votre choix.

 

Qu’en est-il des services destinés aux assurés ?

En plus des services traditionnels (notices, prise en charge hospitalière, remboursement sous X jours par chèque ou virement bancaire…), de nombreuses possibilités nouvelles sont désormais développées via Internet.

Les assurés peuvent désormais accéder aux documents et aux services en plusieurs langues et 24/24, être remboursé par virement bancaire et sans frais, consulter la totalité de leurs décomptes de remboursement, changer leurs coordonnées postale ou bancaire en ligne…

 

Que faire si je souhaite revoir mon contrat collectif frais de santé ?

Adressez-vous à un courtier spécialisé, qui comme Assurances et Conseils Moncey, vous conseille et vous oriente en toute objectivité et indépendance, vers la ou les solutions adaptées à vos besoins.

Faites éventuellement le point dans un premier temps sur l’assurance en place, avant d’aborder les alternatives possibles.