assurance santé internationale étudiant

Assurance santé internationale pour étudiant

Vous partez poursuivre vos études dans un pays étranger et serez en expatriation pendant 1 ou plusieurs mois. Durant cette période et pour prévenir les principaux risques, vous souhaitez souscrire une mutuelle internationale pour notamment prendre en charge vos frais médicaux et l’assistance.

Vous trouverez ci-après les liens pour découvrir les conditions des assurances internationales spécialement adaptées à cette situation de mobilité internationale. 

 

START / JUNIOR EXPAT : consultez l’offre en ligne 

KINOUASSUR : Tableau des Garanties , Conditions Générales

Veuillez consulter avec attention les conditions avant de souscrire, pour éviter toute mauvaise surprise. Considérer uniquement le tarif proposé par l’assurance vous expose certainement à prendre le risque de devoir assumer personnellement certaines dépenses par la suite. Si ce n’est pas cher, c’est peut être qu’il y a une raison technique à cela (ex: intervention limitée à la maladie inopinée ou à l’accident).

 


Tout savoir pour partir

Pour préparer votre séjour à l’étranger, nous vous invitons à consulter les pages que nous mettons à votre disposition dans les sections Tout Savoir Pour Partir et Prévention Médicale et Sécurité. Vous pourrez notamment consulter le passeport sécurité des voyageurs.

 


Comment éviter les erreurs basiques dans le choix de votre assurance ?

Plus la durée du séjour est longue et plus l’exposition au risque augmente (accident ou maladie). Aussi, nous vous recommandons d’être vigilent sur l’intervention en frais de santé lors du choix du plan, et pas uniquement sur le montant de la prime, car tout ce qui ne sera pas pris en charge par l’Assureur en cas de sinistre restera forcément à votre charge. S’il est souvent admis que les jeunes sont en bonne santé, cela s’entend en France, en Belgique… et ne préjuge en rien de l’exposition aux accidents ou aux maladies à l’étranger (ou le climat, les conditions sanitaires… sont souvent différents).

Aussi et par exemple: (1) l’asthme reste une maladie mieux maîtrisée dans un climat tempéré (pays d’origine) que dans un pays humide et chaud (pays d’expatriation), (2) le diabète est peut être moins dangereux lorsqu’il se soigne en Europe que lorsqu’il peut se cumuler avec la malaria (Afrique), et (3) les jeunes expatriés pratiquent moins de sports à risques ou nautiques en France / Belgique que lorsqu’ils sont expatriés en Australie. Certains l’apprennent à leurs dépens comme Mathieu et ses parents.

Pour conserver une lien avec la sécurité sociale française, pensez à souscrire auprès de la Caisse des Français de l’Etranger (CFE). L’affiliation se fait de façon volontaire et permet de se garantir des meilleures conditions de réintégration au régime général de Sécurité Sociale lors du retour en France. Plus d’information sur l’intervention au 1er Euro vs en Complément CFE

 

La souscription à une assurance privée pour expatrié ne permet pas de se substituer aux obligations légales locales et/ou de déroger au paiement de certaines taxes ou pénalités locales.