Go to Top

Réforme des cotisations à la CFE

Réforme des cotisations à la CFERéforme des cotisations à la CFE

La réforme des cotisations à la CFE a été votée  conforme à l’Assemblée nationale. Le projet de loi visant à réformer la Caisse des Français de l’Etranger (CFE) comprenait une réforme des tarifs, qui a été également validée.

 

Pour l’heure, la réforme des cotisations CFE ne concerne que les individuels. Le principe est simple : les primes ne sont plus indexées sur les ressources et les statuts. Dorénavant, les cotisations CFE seront exprimées en fonction de l’âge (8 tranches d’âge) et de la composition de la famille (célibataire ou famille).

 

Dès le 8 janvier 2019, pour les adhésions des clients individuels prenant effet à compter du 1er février 2019, les tarifs, plus avantageux pour la plupart des clients seront forfaitaires et dépendront de l’âge du titulaire du contrat et de la composition de la famille (contrat solo ou famille).

 

Cette réforme s’accompagne d’avantages valables pour l’ensemble des clients ou futurs clients, collectifs ou individuels :

  • La rétroactivité des cotisations, due en cas d’adhésion tardive après le départ de France est définitivement supprimée.
  • L’option « soin France » couvrant les soins en France de 3 à 6 mois sera désormais incluse dans le tarif de base.
  • Les conjoints actifs, français ou non, pourront être couverts dans le cadre d’un contrat famille

 

A compter du 8 janvier 2019, la CFE commercialisera quatre produits :

  • MondExpat Santé couvre tous les frais de santé dans le monde, y compris en France, des expatriés.
  • JeunExpat Santé en est la déclinaison pour les moins de 30 ans.
  • RetraitExpat Santé couvre tous les frais de santé, à l’étranger, des retraités du système de retraite français expatriés dont les soins en France sont pris en charge par la Sécurité sociale.
  • FrancExpat Santé couvre tous les frais de santé, réalisés uniquement en France, lors de séjours temporaires, des expatriés.

Rendez-vous le 8 janvier 2019 sur le nouveau site internet www.cfe.fr.

 

Réforme des cotisations à la CFE⇒ Décembre 2018 : réforme des cotisations à la CFE

 

3 Responses to "Réforme des cotisations à la CFE"

  • Guillet mh
    10 janvier 2019 - 19 h 18 min Reply

    Les retraités d’un régime de sécu français sont couverts pour leurs soins en France. Normal puisqu’ils sont prélevés automatiquement de 4,2% au titre de l’AM sur leurs pensions et en conséquence, logiquement, le produit RetraitExpatSante couvre uniquement les soins à l’etranger des retraités expatries.
    Cependant, sans carte Vitale (car pas de résidence en France et pas de caisse de rattachement ) comment bénéficier en France de la dispense d’avance des frais et du tiers payant?? Où obtenir la carte Vitale? Auprès de la CFE?

    • Jean-Michel Ekert
      31 janvier 2019 - 10 h 22 min Reply

      Bonjour,
      Effectivement il faut s’assurer auprès de la CFE pour les expatriés. Des cotisations seront payées, par ce biais, pour les soins en France (URSSAF) et ceux engagés à l’étranger (CFE). Ainsi, le dispositif permet d’obtenir une carte vitale. Cette dernière permettra de bénéficier du 1/3 payant pour la part sécurité sociale uniquement (pas pour la complémentaire internationale), pour les soins engagés en France.
      Le mécanisme ne change pas dans le cadre des réformes engagées par la CFE sur ses produits et grilles tarifaires. Les grands changements à la CFE, au 1er Janvier 2019, concernent surtout les grilles tarifaires qui connaissent une véritable « révolution ». En cela, elles évoluent dans le sens des pratiques du marché et des grilles tarifaires des compagnies d’assurances privées (prise en compte de l’âge, de la composition familiale et du nombre de personnes couvertes…).

  • Lespes Henri
    8 février 2019 - 8 h 27 min Reply

    « Les grilles tarifaires connaissent une véritable « révolution ». En cela, elles évoluent dans le sens des pratiques du marché et des grilles tarifaires des compagnies d’assurances privées (prise en compte de l’âge, de la composition familiale et du nombre de personnes couvertes…). »
    Dans ce cas il faudrait qu’ils retirent de leur définition « La Sécurité sociale des Expatriés « . En effet cela n’a plus rien à voir avec la Sécurité Sociale qui couvre tout le monde en fonction de ses revenus. Qu’ils s’appellent ce qu’ils sont devenus « Une assurance » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *