Go to Top
img_bandeau

conseils et avertissements sur les assurances expatriés

Assurances expatriés

Tout d’abord, souscrire à des assurances expatriés équivaut à (re)constituer sa protection sociale dans un contexte international. Dans la mesure où vous partez vivre / travailler à l’étranger, considérez dès à présent vos conditions de retour. En effet, cette approche impacte vos décisions et impacte les assurances expatriés. De façon à ce que les choses soient claires, envisagez la pire situation et déroulez le scénario. Par exemple, que se passe t il si vous devenez invalide ? Dès lors que vous faites cet exercice, vous mesurez les conséquences d’une maladie ou accident important. Ça prouve que l’information permet de mieux appréhender les risques et sélectionner ses assurances expatriés.

 

Bien sélectionner ses assurances expatriés

Afin que vous ne soyez pas déçu de vos choix ou mal couverts, vous trouverez ci-après quelques critères à considérer. En effet, les assurances expatriés répondent à des critères techniques. C’est la raison pour laquelle, plus vous êtes renseignés et mieux vous choisissez. Par ailleurs, votre Conseiller Moncey complète les données en répondant à toutes vos questions sur les assurances expatriés.

évolutions légales⇒ depuis Octobre 2018, la DDA contraint les distributeurs d’assurance à respecter certaines règles.

 

assurances expatriés

Assurances expatriés 100% privée ou complémentaire CFE ?

En premier lieu, il faut noter que les français et les belges peuvent conserver un lien avec la sécurité sociale durant l’expatriation. Ainsi, la Caisse des Français de l’Etranger (CFE) remplace la Sécurité Sociale Française. Tandis que l’ONSS outre mer propose l’équivalence aux expatriés belges. En résumé, les conditions sont similaires à celles du pays d’origine. De ce fait, les prestations ne sont pas adaptées au pays d’expatriation. Par conséquent, il est nécessaire de compléter le dispositif avec des assurances expatriés. 

 

Questionnaire médical

De façon générale, l’admission aux assurances expatriés comporte un questionnaire de santé. Suivant la Compagnie, ce questionnaire est plus ou moins long. Ainsi, les conditions pré existantes font l’objet d’une déclaration. Notons que les informations non communiquées et fausses déclarations amènent l’annulation de la police. En ce sens, l’Assureur rembourse les primes et l’assuré restitue tous les remboursements reçus. En résumé, la police est annulée à sa date d’effet.

Pour ce qui est de l’étude du questionnaire médical, l’Assureur peut

  1. refuser l’assurance (sans avoir à justifier de sa décision),
  2. proposer des conditions spéciales et/ou surprime pour tenir compte de particularités médicales,
  3. accepter la couverture  aux conditions standards.

Il ne faut pas oublier que les assurances expatriés couvrent de potentiels sinistres. Il s’ensuit qu’une femme déjà enceinte ne représente plus une potentialité mais une certitude. Par conséquent, la grossesse et maternité en cours ne s’assurent pas.

 

assurances expatriés

Zone géographique de couverture

Il est indéniable qu’il existe presque autant de zones que de produits. Globalement, elles reflètent l’expérience de l’Assureur et la répartition géographique de ses clients. Il faut reconnaître que les assurances expatriés les plus limitées couvrent le pays d’origine et dans le pays d’expatriation. En outre, la zone la plus complète est « Monde entier » (incluant les USA). De façon générale, les assurances expatriés proposent des zones composées d’une liste précise de pays. En effet, la classification regroupe les pays suivant le coût des frais médicaux. 

Des pays dits chers

En premier lieu, les USA sont le pays le plus cher au Monde pour les frais de santé. Ensuite, des pays comme Hong Kong et les Emirats Arabes Unis proposent des tarifs élevés. Par conséquent, les primes sont plus fortes pour ces destinations. En effet, les assurances expatriés requièrent davantage de moyens pour y rembourser les frais de santé. 

 

Intervention en dehors de la zone de couverture 

De façon générale, les assurances expatriés interviennent en cas d’urgence uniquement en dehors de la zone de couverture. Quoiqu’il en soit, il convient de lire attentivement les conditions applicables pour éviter tout désagrément. En vérité, les expatriés profitent souvent de leur expatriation pour rayonner dans la région.  Par conséquent, la découverte de nouveaux pays se fait dans des conditions sécurisantes.

 

Délais de carence

De façon générale, les assurances expatriés proposent des périodes de carence sur certaines prestations. Du reste, certaines assurances expatriés les appellent délais d’attente. Supposé que vous avez des frais durant cette période, les dépenses ne sont pas éligibles à un remboursement. En résumé, l’Assureur met en place ces délais pour éviter les abus. En effet, certaines personnes pensent que les assurances expatriés sont là pour prendre à sa charge leurs frais. Par exemple :  moyennant 1 500 Euro de prime, la personne trouve normal que l’Assureur couvre 2 500 Euro de frais de prothèses dentaires. De toute évidence, les Compagnies d’assurances expatriés seraient en faillite si cela était possible. Globalement, les délais de carence concernent des pathologies comme : maternité, psychiatrie, optique et dentaire.

 

assurances expatriés

Hospitalisation / Chambre privée

Sur le plan de l’aspect médical, la chambre d’hôpital correspond à des frais d’hôtellerie. Ainsi, la vue depuis le lit ou la qualité des repas n’entrent pas dans le cadre des assurances expatriés. En revanche, la chambre particulière impacte souvent le coût des frais médicaux. Par conséquent, il est courant d’avoir des limites sur ce poste. Donc si l’assurance couvre la chambre semi privée et que vous optez pour la chambre privée, le différentiel de coût sera à votre charge. 

De toute évidence, la tarification est fonction du pays d’expatriation. A titre d’exemple, une chambre particulière coûte 200 Euro à Paris, 400 Euro à Singapour et env. 1 000 Euro à Londres (donnés à titre indicatif). Par conséquent, vous devez en tenir compte lorsque vous sélectionnez votre plan. Pour mémoire, tout ce que les assurances expatriés ne couvrent pas reste à la charge exclusive de l’assuré.

 

Hospitalisation / greffe d’organe et organe 

D’ores et déjà, nous savons que cette garantie intervient rarement. Pourtant, elle sera de première importance pour toutes les personnes concernées. De façon générale, les assurances expatriés n’incluent pas l’achat de l’organe. 

 

Hospitalisation / coma et accompagnement en fin de vie 

Globalement, cette situation représente l’exception et une probabilité très faible. Néanmoins, le sujet a son importance car certains assurés y seront confrontés. Donc pour ceux-là, la question est de taille. En effet, les enjeux financiers sont conséquents. Il est à noter que ces questions sont déjà complexes dans le pays d’origine. De ce fait, le contexte international ajoute des contraintes éventuelles comme le rapatriement éventuel …

 

Grossesse et maternité

En principe, l’assurance couvre un risque potentiel. C’est à dire qui peut survenir. Par conséquent, la grossesse déclarée ne remplit plus les critères. De ce fait, elle est automatiquement exclue par les assurances expatriés. En pratique, le questionnaire médical permet de déclarer la condition pré existante. De façon générale, le délai de carence est de 10 mois. Globalement, la garantie est packagée et une limite générale s’applique.

En tout cas, nous recommandons de consulter en détail ce qui est couvert et de demander des devis aux maternités. En effet, les approches et les coûts sont très variable d’un pays à l’autre. D’un côté, la maternité peut coûter 3 000 Euro. Pourtant, la pratique à Hong-Kong place le coût global à 20 000 Euro et juste un peu moins au Japon. Finalement, la limite généreuse de 7 000 Euro en France laisse un reste à charge important.

 

assurances expatriés

Renouvellement annuel

En règle générale, les assurances expatriés sont à tacite reconduction. C’est à dire que le contrat est automatiquement renouvelé à son échéance. Le renouvellement est directement conditionné par le droit du contrat. Par conséquent, il est important de prendre en compte cet élément à la souscription.

En effet, le droit conditionne les délais que doit respecter l’Assureur pour envoyer les nouvelles conditions. Il faut mentionner qu’un âge limite peut exister sur les assurances expatriés. Par exemple, cela peut être 65 ans. Dans ce cas, la couverture prend automatiquement fin le jour du 65ème anniversaire.

 

Conditions de renouvellement

En résumé, les garanties, les conditions générales et les tarifs évoluent chaque année sur les assurances expatriés. En matière de tarifs, l’inflation médicale impacte beaucoup l’évolution. Néanmoins, la consommation des assurés est un autre élément important.

assurances expatriés renouvellement de la police d’assurance et évolution des cotisations.

 

Date anniversaire du contrat ou 1er Janvier 

En règle générale, les assurances internationales se renouvellent au 1er Janvier ou à la date anniversaire du contrat.

 

Expression des primes

A vrai dire, les devis présentent souvent une prime mensuelle ou annuelle. En effet, cela permet la comparaison et une meilleure estimation avec le budget. Derrière ces présentations se cachent des grilles tarifaires exprimées sous des formats différents. De plus en plus, le tarif est exprimé par âge. Néanmoins des tranches d’âges (de 5 ans généralement) ou les situations familiales (célibataire / famille) sont parfois disponibles.

Enfin, la périodicité de paiement impacte chez certains le montant de la prime. Par exemple, des frais de fractionnement de 4% s’appliquent sur la prime annuelle en cas de paiement trimestriel. 

 

Exclusions

En premier lieu, les exclusions sont le pendant des tableaux de garanties dans les assurances expatriés. Aussi, il faut les lire avec attention pour intégrer les subtilités et particularités du contrat. En fonction de l’origine du contrat, les exclusions sont à appréhender différemment. A titre d’exemple, tout est noir sur blanc dans le Monde anglo saxon. Alors que dans le Monde francophone, les exclusions sont beaucoup moins nombreuses et le tableau des garanties moins détaillé. En théorie, ce qui ne figure dans les exclusions est assuré dans les assurances expatriés. Néanmoins, cette zone grise n’est pas toujours confortable et peut révéler de mauvaises surprises.

 

assurances expatriés

Prise en charge directe et tiers-payant

Il est difficile de reproduire à une échelle internationale, ce que le marché domestique gère dans un contexte régulé. Aussi, l’Assureur propose surtout la prise en charge directe pour les frais les plus coûteux. En conséquence, il s’agit surtout de l’hospitalisation.

Des accords permettent néanmoins dans certaines zones de proposer ce service de façon plus étendue. Par exemple, le plan X couvre les consultations de généralistes à 100%. L’accès à un réseau de médecins est disponible à Hong-Kong. Et celui-ci offre le bénéfice du tiers payant. Par conséquent, vous n’aurez pas à faire l’avance des frais. L’alternative est de rembourser dans des délais extrêmement courts. L’impact financier est effectivement faible quand vous pouvez envoyer les demandes par email ou App et vous faire rembourser sous 48H.

 

Frais bancaires

Les frais bancaires ont leur importance. Aussi, nous vous recommandons d’y être attentifs. A titre d’exemple, 2 assureurs proposent un remboursement à 100% des consultations de généraliste. D’un côté, le premier rembourse la consultation de 50 Euro, et crédite votre compte de ce montant. De l’autre côté, le second procède au même remboursement, mais crédite votre compte de 35 Euro. En effet, la banque réceptrice prélève 15 Euro de frais bancaires.

 

Réglementation locale

La souscription aux assurances expatriés ne vous dispense jamais de vos éventuelles obligations légales locales. Donc il vous appartient de vous informer et de vous mettre et tenir en conformité. Ainsi, les Ambassades et Consulats peuvent vous renseigner et vous orienter au besoin. En tant que résident (et résident fiscal) vous devez être vigilent à respecter la loi, et aux évolutions vous concernant. 

 

Rappel important concernant les assurances expatriés

Nous vous recommandons toujours d’attendre l’acceptation de la nouvelle Compagnie avant de résilier votre précédente couverture.

 

assurances expatriés

Considérations légales

Notons que la souscription aux assurances expatriés ne dispense pas des obligations légales locales. Les informations communiquées sur les assurances expatriés ne sont pas exhaustives et ne constituent pas un conseil individuel.