Assurance expatrié : qui contacter?

Pour commencer, vous êtes expatrié. De ce fait, vous avez souscrit un contrat d’assurance expatrié. Donc vous contacterez, durant la vie de votre assurance expatrié, soit :

  • votre Courtier d’assurance expatrié,
  • l’Assureur,
  • ou bien les services de gestion.

Aussi, vous vous demandez comment vous y retrouver. Car souvent, les expatriés hésitent sur la bonne personne à contacter. C’est pourquoi cette page va vous aider à joindre le contact pertinent pour votre assurance expatrié. C’est à dire en rendant clair le rôle de chacun. A la fin, ces infos devraient vous aider dans vos échanges à venir !


assurance expatriéVotre courtier d’assurance expatrié Moncey

Tout d’abord, prenons le rôle du Courtier d’assurance. Il est l’intermédiaire entre l’Assureur et l’assuré expatrié. C’est à dire qu’il intervient pour les aspects contractuels. Et il représente les intérêts de l’assuré. En conséquence, le Courtier est là pour supporter et défendre l’assuré.

Mais le courtier d’assurance expatrié intervient aussi avant l’adhésion. Par exemple, il aide les expatriés à définir leur cahier des charges. Par exemple, à travers des questions simples comme celles ci-après.

  • d’abord, qui sont les personnes à assurer ?
  • ensuite, quelles sont les attentes vis à vis de l’assurance expatrié ?
  • puis, quel est le pays d’expatriation ?
  • mais encore, quelle est la durée estimée du séjour à l’étranger ?
  • enfin, quel est le budget alloué ?

En effet, ces données dessinent un profil. Donc elles font ressortir l’assurance expatrié adaptée. Ainsi, elles  permettent au Courtier d’ajuster l’assurance à chaque expatrié. A la fin, vous êtes en mesure de bien choisir votre contrat d’assurance expatrié.

La vie de votre contrat d’assurance expatrié

D’abord et pendant la vie de l’assurance expatrié, votre courtier répond à toutes vos questions. Ainsi, il vous assiste pour ajouter des ayants droits au contrat. Ou bien en supprimer. C’est à dire suivre les évolutions de votre vie. Par exemple, mariage, divorce ou naissance. Aussi, il vous supporte pour la mise à jour du contrat d’assurance expatrié. Ou bien encore pour toute démarche auprès du Dépt souscription. Par exemple, pour une révision d’une condition spéciale. Enfin, votre courtier vous aide en cas de souci avec les services de gestion. 

Au moment de renouveler votre assurance expatrié, chaque compagnie a sa procédure. De façon générale, Moncey Assurances demande à recevoir ces conditions. En effet, cela nous permet de vous expliquer le contexte. Mais aussi de les mettre en perspective. Par exemple, vous donner l’indice de l’inflation médicale. Ainsi vous pouvez comparer avec l’indexation de votre prime. Ou bien vous indiquer ce que font d’autres Compagnies. Enfin, nous veillons à ce que vous receviez bien ces conditions.

Révision de votre assurance pour expatrié

Nous sommes parfois amenés à revoir votre contrat. C’est à dire à vous proposer des alternatives. Par exemple, si votre situation a changé. Et donc que le produit ne répond plus à vos attentes. Ou bien parce que vous voulez vérifier que votre plan reste compétitif. Pour finir, la démarche vise à vous offrir des conditions attractives.

En ce qui concerne les autres risques, nous sommes aussi à vos côtés. Par exemple, pour vous sensibiliser sur l’invalidité. En conséquence, pour compléter votre protection sociale en fonction de vos besoins.


assurance expatrié

L’Assureur de l’assurance expatrié

Moncey Assurances travaille avec diverses Compagnies d’assurances. En bref, toutes sont spécialisées dans l’assurance pour expatrié. Aussi, nous travaillons qu’avec des sociétés de premier plan. Enfin, nous revoyons nos partenariats chaque année dans l’intérêt de votre contrat d’assurance expatrié.

En règle générale, la Compagnie d’assurance détient un rating. Ces à dire qu’une agence de notation internationale lui donne une note. Par exemple, il s’agit de Standard & Poor’s. Ou bien de Moody’s et Fitch Ratings. Enfin, ce rating permet à l’expatrié d’estimer la solidité financière de la compagnie.

Le cadre légal de l’assurance expatrié

D’abord, l’Assureur est celui qui assure le risque. Pour cela, il est responsable des documents contractuels. C’est à dire des notices d’information. Ou bien du tableau de garanties et CG. Mais encore du bulletin d’adhésion et autres formulaires. Ainsi, votre premier contact se fait souvent par le biais de ces supports. Au sein de l’UE, les lois obligent les distributeurs d’assurance a fournir une liste précise de documents. En conséquence, l’expatrié peut vérifier que la DDA est respectée.

Ensuite, la Compagnie d’assurance répond à d’autres contraintes légales. Et bon nombre d’entre elles sécurisent les assurés expatriés. Par exemple : Solvency. De ce fait, le risque de faillite ou de défaut de l’Assureur devient très faible.

Toujours au sein de l’UE, la RGPD va établir les conditions de traitement des données. Alors que la loi française définit la prescription. Ou bien encadre l’échange de données médicales. Par ailleurs, la loi Evin précise ce que les produits d’assurance doivent respecter. Enfin, vérifiez bien la ou les lois encadrant le contrat que vous allez souscrire.

La gestion de l’assurance expatrié

Tout d’abord, l’Assureur a le choix de déléguer ou non la gestion du risque. C’est à dire qu’il peut s’adresser à une compagnie sœur. Par exemple : Cigna Global. Ou bien auprès d’un TPA. C’est à dire que le Third Party Administrator, une société tierce, administre l’assurance pour le compte de l’Assureur. Par exemple : Indigo Expat. Dans ce cas, les 2 parties signe une convention pour encadrer ce dispositif. Afin d’optimiser le service pour les assurés expatriés, le TPA peut à son tour travailler avec des tiers. Par exemple, un « repricer » aux USA pour négocier les coûts. Ou bien un réseau médical pour réaliser des prises en charges directes.


assurance expatrié

Services de gestion de l’assurance expatrié

D’abord, les services de gestion de l’assurance expatrié interviennent sur divers sujets.

Assurance expatrié et Dépt souscription

En premier lieu, ces services reçoivent et gèrent la demande d’adhésion. D’un côté, une validation des documents administratifs se fait. D’un autre côté, la cellule médicale analyse le questionnaire. Alors, les 3 scénarii suivants sont possibles :

  1. conditions standards,
  2. conditions spéciales. C’est à dire surprime et/ou exclusion,
  3. rejet du dossier.

Assurance expatrié et comptabilité

Une fois que les conditions de l’assurance sont définies (cf ci dessus), alors l’expatrié procède à un premier paiement. Cela permet de mettre fin à la procédure de souscription. Donc d’activer les garanties.

  • encaissement des primes d’assurance : l’expatrié reçoit un identifiant avec sa facture. Ou bien son certificat. C’est à dire un code ou numéro de police. Par exemple, cette référence doit figurer dans le virement. Ainsi, elle permet d’allouer les fonds à la bonne police d’assurance. L’expatrié s’évite alors une procédure de recouvrement inutile,
  • recouvrement des primes d’assurance : l’expatrié oublie de payer une échéance. Ou bien sa carte de crédit a expiré. Il existe une multitude de raison à l’origine d’un impayé. Quoi qu’il en soit, les services de gestion doivent suivre une procédure. Celle ci est définie par la réglementation, donc cela ne laisse pas beaucoup de place aux arrangements, délais ou autres. Donc, les services de gestion administrent ces questions. Pour finir, l’étape ultime reste la résiliation de l’assurance expatrié.

Assurance expatrié et gestion au quotidien

Les services de gestion reçoivent les appels chaque jour d’assurés. Une question sur l’assurance? L’expatrié contacte ces services. Une demande de prise en charge pour une hospitalisation ? C’est aussi là que ça se passe.

Passons en revue les sujets majeurs pour lesquels l’expatrié contacte les services de gestion :

  • une demande d’information. C’est à dire une précision sur des garanties, couvertes ou non. Ou bien une info liée à une procédure,
  • un guidage pour trouver un carte d’assuré sur un extranet. Ou bien un formulaire. Ou encore un décompte de remboursement.
  • une modification de l’adresse postale,
  • le changement de coordonnées bancaires pour les remboursements,
  • une explication concernant un remboursement,
  • une entente préalable. Ou bien une prise en charge en urgence pour une hospitalisation.

assurance expatrié

L’Assisteur de l’assurance expatrié

D’abord, l’Assisteur n’intervient pas pour les frais de santé. En effet, il s’agit d’une garantie et d’une intervention spécifique. Bien entendu, elle se coordonne avec les services de gestion. Néanmoins sa mission  est particulière, et correspond à une étape précise dans la vie et l’assurance de l’expatrié.

Par exemple, l’Assisteur peut intervenir avant une hospitalisation. L’expatrié se trouve dans une zone isolée et doit être évacué avant d’être soigné. A défaut de services primaires dans le pays (samu, pompiers …), l’Assiteur organise le transfert d’un point A vers un point B. C’est lui qui détermine le moyen le plus adapté, dans le cadre de l’assurance souscrite. L’expatrié peut toujours soumettre ses préférences. Mais c’est le Médecin régulateur qui est le responsable, et le décideur final.

Notons que l’Assisteur a une obligation de moyens. Mais pas de résultats. Par ailleurs, il suit les conseils du MAE de son pays. Souvent les zones fortement déconseillées figurent dans les exclusions. Au final, soyez très vigilant sur ce point.

Coordination assistance et santé de l’assurance expatrié

Dans les plans packagées, des accords sont mis en place pour que les différents intervenants puissent s’échanger les données médicales. Une fois que l’Assisteur vous a amené au point B, les services de gestion doivent placer une prise en charge auprès de l’hôpital. Tout ceci se déroule vite. Parfois la nuit et le week end. Donc il faut que tous les acteurs avancent de concert, et échangent vite et bien. Car ce n’est pas l’expatrié sur un brancard qui est en position de coordonner différents acteurs. Ou bien transmettre ses données médicales aux uns et aux autres. Finalement, cela souligne les limites de l’assistance via la carte bancaire.

Dès que l’expatrié est remis sur pied, il souhaite faire sa convalescence dans son pays d’origine. Alors l’Assisteur organise le trajet vers cette destination. Pendant ce temps, les services de gestion géreront les suites de l’hospitalisation. Par exemple : traitements, kiné, …

Dans les moments où l’Assisteur intervient, une collecte de documents s’effectue: passeport, visa, rapports médicaux, etc. Aussi, anticipez cette possible situation, et scannez vos documents. Cela peut faciliter le déroulé le jour J, et ne pas créer de délais.

 

assurance expatrié

Considérations légales pour l’assurance expatrié

Notons que l’assurance expatrié ne dispense pas des obligations légales locales. En outre, l’assurance expatrié ne dispense pas des taxes ou pénalités locales.