Go to Top
img_bandeau

Prévoyance internationale expatrié

Prévoyance internationale expatrié

D’abord, la protection sociale comporte plusieurs volets. C’est à dire la santé et l’assistance, pour les risques dits « courts ». Mais aussi la prévoyance et la retraite, pour les risques « longs ». Donc, ne faites pas l’impasse sur votre prévoyance internationale expatrié. En effet, ces garanties sont très importantes. Car elles concernent les risques décès, arrêt de travail et invalidité. De façon générale, l’objectif est de compenser une perte de revenus.

prévoyance internationale expatrié

Dans un premier temps, arbitrez le type d’intervention de votre prévoyance internationale expatrié. C’est à dire, soit en complément de la CFE. Ou bien au 1er Euro. Nous recommandons, si vous êtes éligible, de souscrire à la CFE. Et donc de nous demander une intervention en complément.


prévoyance internationale expatrié

Devis pour votre prévoyance internationale expatrié

Pour recevoir votre devis de prévoyance internationale expatrié, contactez nous au plus tôt. Nous vous proposons la démarche suivante :

  1. en premier lieu, vous partagez les données relatives à votre projet et à vos attentes,
  2. ensuite, nous vous envoyons le devis adapté,
  3. puis, vous soumettez toutes vos questions,
  4. dès que vous êtes décidé, vous nous envoyez votre Bulletin d’Adhésion.

A réception de votre Bulletin d’Adhésion pour la prévoyance internationale expatrié, nous le transmettons au Département Souscription. Dans la continuité de ce qui précède, nous vous accompagnons à chaque étape.

page webprocédure de mise en place de votre contrat


prévoyance internationale expatrié

Le socle de la prévoyance internationale expatrié : le décès

La garantie qui sert de socle à la prévoyance internationale expatrié est la garantie décès. Cette prestation a pour objectif de protéger vos bénéficiaires en cas de décès. En effet, le décès du souscripteur entraîne une baisse des revenus dans le foyer, par exemple. Alors, le capital versé au conjoint lui permet de limiter cet impact et maintenir un niveau de vie proche. L’intervention « toutes causes » signifie que la garantie intervient en cas de maladie et d’accident. Car le décès accidentel seul peut être proposé.


assurance expatrié

L’incapacité de travail et la prévoyance internationale expatrié

L’arrêt de travail compense le risque de perte de revenu en cas d’incapacité de travail. Dès lors que le sinistre est avéré, une période de carence s’engage. Elle est en général de 30, 60 ou 90 jours. C’est à dire que cette période ne donne pas droit à une indemnisation. Dès que le délai de carence est dépassé, alors la compagnie procède au versement d’une indemnité journalière. L’assuré perçoit les prestations dans la limite des conditions définies au contrat. C’est à dire jusque 24 ou 36 mois maximum, en fonction du contrat. C’est le délai maximal de consolidation avant de pouvoir déterminer un taux d’invalidité.

L’invalidité compense la perte financière par le biais d’une rente mensuelle. D’un côté, le taux d’invalidité se calcule en fonction du taux d’incapacité fonctionnelle. C’est à dire une incapacité liée au physique. Et de l’autre en fonction du taux d’incapacité professionnelle. C’est à dire en fonction de l’impact sur l’exercice de la profession. De façon générale, le niveau d’intervention dépend de 3 paliers :

  • < 33%. Souvent il n’y a pas d’indemnisation en dessous de ce seuil,
  • entre 33% et 66%. L’indemnisation est fonction du %, 
  • > 66%. L’indemnisation est totale.

L’infirmité est parfois incluse dans les garanties. Cette prestation compense la perte d’un membre. En cas de sinistre, cette perte s’indemnise sous la forme d’un capital.

télécharger le documentSchéma « équivalences »

Pour consulter les conditions et tarifs de la CFE, visitez le site www.cfe.fr.

prévoyance internationale expatrié

Considérations légales

Notons que la souscription à une prévoyance internationale expatrié ne permet pas de se substituer aux obligations légales locales. De plus, elle ne permet pas de déroger aux taxes ou pénalités locales.