prévoyance internationale groupe expatries

Couvrir les salariés en cas de décès, arrêt de travail, invalidité … à travers un contrat collectif

Changement de pays, de mission… les expositions aux risques et aux nouveaux risques ne manquent pas ! C’est pourquoi le Souscripteur d’un contrat collectif souscrit un contrat « Prévoyance » pour le compte de ses salariés. Chaque situation sera compensée financièrement afin de limiter l’exposition de l’assuré, de ses bénéficiaires et de son Employeur en cas de sinistre.

Décès, arrêt de travail et/ou invalidité son certainement les principaux risques auxquels sont exposés l’assuré expatrié,  mais cette appréciation peut évoluer en fonction du pays d’origine et des habitudes culturelles de l’expatrié. Afin de s’adapter aux choix des Employeurs, les garanties pourront être proposées en complément de la Caisse des Français de l’Etranger (CFE / généralement pour les expatriés français) ou au 1er Euro.

 


Donnez vous toutes les chances de faire le meilleur choix!

CONTACTEZ UN CONSEILLER MONCEY pour recevoir votre comparateur / devis

Etape 1 : nous collectons les informations techniques concernant votre société, vos expatriés et leurs éventuels ayants droits, le contrat actuel et les résultats techniques

Etape 2 : après étude de ces données, nous vous soumettons des propositions à travers un ou plusieurs projets chiffrés 

Etape 3 : nous répondons à l’ensemble de vos questions et vous laissons prendre connaissance des conditions; dans certaines situations, nous vous proposerons d’organiser un tour de table avec la ou les compagnies susceptibles de répondre favorablement à vos besoins et attentes 

Etape 4 : dès que vous avez sélectionné votre proposition, nous formalisons le projet et mettons en place un planning d’implémentation

Chaque étude est particulière. Nous mettons tout notre savoir faire et notre expertise pour vous supporter, et sommes à vos côtés en toute transparence durant toute l’étude et la vie de vos contrats

 


Tout savoir pour partir

Nous mettons à votre disposition de nombreuses informations dans les sections Tout Savoir Pour Partir et Prévention Médicale et Sécurité

Retrouvez également, sur notre site, une partie des nos partenaires assureurs et assisteurs et le témoignage de certains de nos clients

 

La souscription à une assurance privée pour expatrié ne permet pas de se substituer aux obligations légales locales et/ou de déroger au paiement de certaines taxes ou pénalités locales.


Que vient compenser chaque garantie en Prévoyance?

• DECES : cette prestation a pour objectif de compenser le risque « décès ». En cas de décès, la perte du mari, conjoint, … peut entraîner une perte financière qu’il convient de compenser au mieux afin de limiter l’impact pour le ou les bénéficiaire(s). L’intervention est généralement proposée pour toutes les causes (accident et maladies), mais peut le cas échéant être limitée à l’accident. Les prestations sont versées aux bénéficiaires tel que défini au contrat ou au(x) bénéficiaire(s) désignés par l’assuré lui-même de son vivant (formulaire de désignation de bénéficiaire).

• ARRET DE TRAVAIL / INCAPACITE DE TRAVAIL: cette prestation a pour objectif de compenser le risque de perte financière en cas d’arrêt de travail. En cas de sinistre, la perte de revenu est compensée grâce au versement d’une indemnité journalière (70%, 80% … du salaire). L’intervention est généralement proposée pour toutes les causes (accident et maladies), mais peut le cas échéant être limitée à l’accident. Les prestations sont versées à l’assuré dans la limite des conditions définies au contrat et éventuellement après un délai de carence (30, 60, 90 … jours). Tant que la consolidation médicale n’est pas intervenue l’assuré continue de percevoir des indemnités journalières, dans la limite de durée définie au contrat et/ou par l’organisme de base (ex: 3 ans pour la CFE).

• INVALIDITE : cette prestation a pour objectif de compenser le risque de perte financière en cas d’invalidité. En cas de sinistre, la perte de revenu est compensée grâce au versement d’une rente mensuelle (70%, 80% … du salaire). L’intervention est généralement proposée pour toutes les causes (accident et maladies), mais peut le cas échéant être limitée à l’accident. Les prestations sont versées à l’assuré dans la limite des conditions définies au contrat et éventuellement après un délai de carence (30, 60, 90 … jours). L’état d’invalidité peut être défini rapidement ou après consolidation médicale (et donc arrêt de travail si cette garantie a été souscrite). Le taux d’invalidité est calculé en fonction du taux d’incapacité fonctionnelle (impact physique) et du taux d’incapacité professionnelle (impact sur l’exercice de la profession). Le niveau d’intervention et de calcul de la rente se fait souvent d’après 3 paliers : < 33% de taux d’invalidité, entre 33% et 66%, > 66%.

• INFIRMITE : cette prestation a pour objectif de compenser la perte d’un membre. En cas de sinistre, la perte du membre peut donner lieu au versement d’un capital.

• RENTES : des prestations de rente (rente d’éducation, rente de veuf/veuve) peuvent également être proposées sur certains contrat.